HISTOIRE DU BLAZER

Depuis presque un an, La Jaquette vous propose des blazers uniques, au gout du jour. Mais savez - vous d’où vient le blazer ? Ses origines ? La Jaquette vous dit tout aujourd‘hui.

Le blazer, créé en 1885 par l’anglais John Redfern, était au premier abord un vêtement pour homme, qui se démocratise au fur et à mesure et entre alors dans le vestiaire des femmes au 19eme siècle.
Les changements de société vont de pair avec le port du blazer qui devient un vêtement de jour au même titre que la robe. Les femmes ont un rythme de vie plus intenses, plus actifs et portent donc des vêtements plus confortables. Les corsets disparaissent et laisse place au tailleur. La veste est à cette époque plus longue, elle descend sur les hanches.

Le tailleur pendant la 1ère guerre mondiale

On l’aime pour son confort et sa praticité, c’est ainsi qu’il va se démocratiser. Le tailleur se compose d’une veste dite jaquette et d’une jupe assortie. Cette association produit une silhouette élégante qui plait beaucoup aux femmes à l’époque.

Néanmoins, la Première Guerre Mondiale va prendre le dessus sur cette envie de tailleur. On va donc préférer la jupe/manteau qui sera beaucoup plus facile à porter et plus confortable pour les femmes mobilisées dans les usines pendant le conflit.

Les années folles

Le tailleur, signe de libération et de révolution, porté par des jeunes filles qui veulent des nouvelles silhouettes en opposition aux silhouettes corsetées de leurs mères.

L’essor de l’automobile, la silhouette garçonne, on voit alors le tailleur comme une revendication d’égalité, dans un milieu patriarcal. Pour cause, les tailleurs pantalons en été 1939 avec des coupes larges et masculines, qui feront scandale, portés par des stars Hollywoodiennes.

New Look de Dior / Chanel

Pendant la 2ème Guerre Mondiale, les femmes empruntent les vêtements de leurs maris partis à la guerre. Une jupe arrivant aux genoux, une veste sobre ; une silhouette pratique et chic.

Avec Dior, nous sommes après la guerre, en 1947, en opposition au pratique chic. On adore alors les épaules droites, le buste arrondi ; une silhouette de la femme qui redevient femme au foyer. On ne cherche plus le pratique mais l’esthétique avec une silhouette ultra féminine et à la taille corsetée.

Chanel s’oppose à Dior dans son idée du tailleur, avec un tailleur élégant, pour une femme active mais aisée, et reste dans l’idée du pratique mais chic.

Un symbole de révolution

 

A partir des années 60, le tailleur évolue. Courrèges avec sa silhouette dynamique, Yves Saint Laurent avec le smoking. Le tailleur devient signe de prise de pouvoir, mais pouvoir féminin. 

 Empowerment féminin

Les années 80 soulignent l'empowerment de la femme. On remarque des épaulettes oversize qui donnent une allure puissante. La femme s'impose comme une working girl, ambitieuse et élégante.

Le tailleur aujourd’hui

Symbole de glamour, d’élégance, il en existe avec des univers multiples. Le tailleur s’intègre à notre époque, et évoque encore aujourd’hui le lien entre le vestiaire féminin et le vestiaire masculin.

Chez LA JAQUETTE

 

Nous proposons des blazers pour tous les styles et tous les goûts. Nous avons  un large choix de couleurs pour que tout le monde puisse trouver SA jaquette.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés